Dans notre pratique de designers, par expérience comme par conviction, nous attachons autant d’attention aux idées qu’aux personnes : vous, vos clients, vos patients, vos citoyens, vos usagers, vos partenaires, vos collaborateurs…

En favorisant le design with care, nous nous investissons avec vous pour créer et faire vivre vos projets dans un monde qui change d’ère.

Chef et Sommelier

Chef et Sommelier

La quadrature du verre ?
Le verre est aux arts de la table ce que la chaise est au mobilier : comment inventer un nouveau dessin quand il en existe déjà tant ? C’est la mission confiée aux Sismo par Chef & Sommelier. Le Krysta, un nouveau cristallin, plus solide, ouvre les portes de nouveaux établissements à cette filiale du groupe Arc spécialisée dans l’équipement des CHR (Cafés Hôtels Restaurants). Elle souhaite marquer l’événement avec un verre révolutionnaire, qui serait aussi à son affaire sur une nappe damassée que sur la toile cirée d’un néo-bistro. Une mission pour les Sismo, qui se sont lancés dans une démarche de design thinking avec le concours de professionnels réputés : sommelier, propriétaire et exploitant de bar à vins, …

Premier workshop, premiers tests, premiers constats : si les rituels diffèrent, le dessin du verre, le plaisir de le prendre en main et de le porter à la bouche concourent au plaisir de la dégustation au même titre que sa forme permet au breuvage de s’épanouir.

Cinq sens
La collection Macaron qui comprend deux verres à vins, un verre à champagne, un gobelet à eau et une carafe, remplit parfaitement le cahier des charges et tire le meilleur parti des propriétés du Krysta en flattant les cinq sens. Avec un dessin élégant, un pied d’une extrême finesse et l’inégalable sonorité du cristal, il s’inscrit dans le haut de gamme quand sa solidité en fait un verre tolérant aux manipulations intensives. Une bonne nature que l’on retrouve dans ses caractéristiques œnologiques, puisqu’il permet de se faire plaisir avec des vins modestes et favorise l’épanouissement des vins jeunes. « C’est un verre technique indulgent avec le vin » explique Laurent Vermeglio chez les Sismo. Un verre généreux, comme le suggère le dessin surprenant du calice, formé de deux globes qui évoquent deux macarons superposés (le premier de 12 cl, accueille l’exacte quantité de liquide que doit servir le sommelier). Dans sa partie supérieure, le deuxième globe permet au vin de s’ouvrir sans que les arômes s’échappent hors du verre. Légèrement ourlé, le buvant offre davantage de confort que les verres de dégustation plus étroits. Un dessin surprenant de prime abord pour les professionnels qui ont dû se rendre à l’évidence : ça marche !

Pour aller plus loin